Plus de problèmes que Vogue

Plus de problèmes que Vogue

MORE ISSUES THAN VOGUE 💄

La première fois que j’ai entendu cette expression, je ne l’avais pas compris.
C’est un collègue américain qui me l’avait sortie quand je lui expliquais… Mes petits problèmes du moment ! J’ai dû lui faire répéter sa phrase, car je ne voyais vraiment pas quel était le lien entre mes soucis avec le magazine Vogue ! Ah les joies des expressions toutes faites !

Dans le Dico Urbain ça signifie que vous avez des problèmes encore plus gros que ceux du célèbre magazine. C’est bien entendue une exagération dite lorsque l’autre personne se plaint de ces problèmes (souvent petits).

Je viens de revoir cette expression sur Pinterest et ça m’a frappé. Oui, je repense à tous les problèmes que j’ai rencontrés avant et je me dis qu’ils étaient tellement insignifiants. Petits. Sans importance. Pas parce qu’ils ont été résolus. Mais parce qu’ils sont loin. Ils ont fini par avoir une date de péremption. En fait, tout finit par avoir une date de fin, comme pour ton yaourt aux graines de lotus qui traîne depuis des semaines dans ton frigo.
It’s life.

Avec l’âge, les problèmes deviennent proportionnellement plus « graves ». Parce qu’il y a la vie d’adulte. Et quand on est adulte, et bien, il faut pas faire des choses de bébés. Non monsieur ça ne va pas du tout. C’est la responsabilité. La société. La pression. L’argent. Les factures. Toutes ces petites crottes d’oiseaux qui s’accumulent dans nos petites têtes pour bien nous faire ch*er. Et puis crotte de bique !

Et maintenant ? « Je suis à mon compte, je suis entrepreneur, je bosse 2 fois plus dur, tiens ! » Oui, je peux le dire que j’ai fichtrement plus de blems que Vogue !

Ça vous dit quelque chose ?
Ça c’est les jours down, les jours où trop de choses se sont accumulés. Ça bouillonne comme une marmite moulinex. C’est les jours où on a envie de tout lâcher. Tout quitter et vivre sur une île déserte.
Ou trouver un CDI.
Ça dépend.

Et la, après voir enchaîné 12 épisodes d’une série sur Netflix, les idées fusent. Ça bouillonne encore. Mais dans le bon sens. On a envie de faire péter la baraque. On a envie de tout déchirer.
Vous savez ce qui se passe à ce moment-là?

Un élan brûlant nous prend le corps.

On emmerde Vogue.

On emmerde les problèmes.

On y va et on recommence.

Je vous l’avais dit. Tout a une date de péremption. Vos problèmes deviendront graves que si vous leur donnez de l’importance.

Tic tac.

Donnez de l’importance à la personne que vous êtes. Vous vous en sortez très bien. Et vous vous en sortirez très bien demain.

Je vous le promets, votre problème n’est qu’un vieux yaourt aux graines de lotus…

Des bisous 💋💋

Imene

Partager cet article sur :

Imene Touhami 

Serial Entrepreneuse & Introvertie Sauvage
J'accompagne les femmes à briller dans leur business avec coeur.
"N'oublie jamais pourquoi tu as commencé"

Commentaires

Poster un commentaire

error: Contenu protégé !!